Festival americain de Deauville : impressions generales et bilan

Le festival du film américain de Deauville, c’est quoi?

14 films en compétition. 15 films en avant première. 7 documentaires sur les Etats-Unis. Des hommages, à Darren Aronofsky, Laura Dern, Jeff Goldblum, Woody Harrelson, Robert Pattinson et Michelle Rodriguez.  Le tout dans 3 salles – le C.I.D, le Casino et le Morny Club.

L’ambiance générale:

L’essentiel du public semble être constitué de personnes qui habitent à Deauville, Trouville et aux alentours. Comme chaque année, je suis surprise par la moyenne d’âge, très… élevée. Les films d’auteur, les petits films indépendants américains sont-ils si peu attirants pour les adolescents et jeunes adultes?

En tout cas, c’est bien dommage, car les prix sont vraiment intéressants pour les moins de 26 ans, et surtout, il y en a pour tous les goûts.

Malheureusement, le festival est aussi fréquenté par des petits parisiens extrêmement prétentieux et malpolis qui se croient au festival de Cannes. Ou tout seuls. Mais rassurez vous, il y a aussi des gens sympathiques et normaux – oui, cela existe encore.

Dans l’ensemble, l’ambiance reste agréable. Il y a beaucoup de monde, il faut donc souvent faire la queue, mais rien d’insurmontable. L’organisation n’est pas toujours au rendez vous, notamment lorsqu’il faut retirer un pass spécifique pour certaines séances. Mais quel plaisir de passer la majeure partie de sa journée dans des salles obscures! Le retour à la réalité est difficile…

Bilan du festival:

Mes deux coups de coeur sont Katie says Goodbye et Promised Land. Dans l’ensemble, les films étaient tous de qualité. Mais il faut être sensible aux films indépendants, à petit budget, pour les apprécier.

On remarquera que la quasi totalité des films du festival étaient fort déprimants et offraient une image relativement négative de l’Amérique. Un reflet de ce qui passe aux Etats-Unis à l’heure actuelle, je suppose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *